3 habitudes zen pour votre premier investissement locatif

3 habitudes zen pour votre premier investissement locatif

  •  
  •  
  •  

Avez-vous déjà réalisé un investissement locatif ? Pas encore ? Alors sachez que comme tout investissement, il y a une prise de risque associée. En effet, investir, tout comme lancer un blog, c’est un pari sur l’avenir. Or nul ne connait l’avenir avec certitude. Donc personne ne peut savoir à l’avance si votre investissement sera rentable (et de combien) ou pas. Si vous avez tendance à imaginer le pire dans l’incertitude, vous allez voir du danger partout, hésiter et finalement rater la bonne affaire que vous aviez trouvée. Cet article a donc pour objectif de vous aider à surmonter ces peurs. Comment ? En vous donnant 3 habitudes zen à mettre en place maintenant pour votre premier investissement locatif.

En sortant de chez le notaire…

Je me suis dit :

« Je viens de faire la plus grosse bêtise de toute ma vie ». 

habitudes zen investissement locatif notaire peur

Cette année, j’ai enfin réalisé mon premier investissement immobilier : une maison de rapport avec 2 T3 loués nus et un studio loué meublé.

Je n’avais jamais investi dans l’immobilier auparavant et ne vivant pas en France, je devais faire vite. Etant donné que cela prend autant de temps d’acheter une place de parking que d’acheter un immeuble de 39 appartements, je voulais un bien assez gros. Mais pas trop quand-même car c’était mon premier. Et surtout je cherchais un investissement rentable….

Retournons chez le notaire. Après avoir signé (pour un bien que j’avais visité 15 minutes, 3 mois auparavant…), je ressentais une profonde peur d’avoir fait une erreur. C’était comme si je venais de me ruiner. Et je m’imaginais déjà vivre sous un pont pour le restant de mes jours pour payer mes dettes…. En d’autres termes, je flippais à mort.

Avec le recul, la plupart de ces peurs étaient et sont infondées. En effet, notre esprit nous joue des tours. Il préfère que l’on reste tranquillement avachi.e sur le canapé en pyjama à manger des Doritos et regarder des vidéos de chats sur son téléphone. C’est normal, il veut nous maintenir en vie, plutôt que de se faire écraser, ruiner, humilier, etc.

La peur, c’est normal !

La peur c’est donc quelque chose de normal. Même Maitre Yoda dans Star Wars partage ce point de vue. Quand le jeune Luc Skywalker dit : « Je ne connais pas la peur », maître Yoda lui répond de sa voix caverneuse : « Tu auras peur. Tu auras peur ».

habitudes zen investissement locatif peur yoda

Donc oui, vous aurez peur. Votre premier investissement immobilier sera riche en émotion : de la joie, de la peur, et parfois de la colère, etc. Mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez contrôler ces émotions et considérablement réduire votre stress. Voici pour vous maintenant les 3 habitudes zen qui feront de vous un investisseur débutant serein et confiant pour votre premier investissement locatif:

1. Entourez-vous de gens zen !

Est-ce que vous avez dans votre entourage des gens qui disent : « C’est pas la peine d’essayer ». Ou alors « C’est trop dangereux, ne le fais pas… » ou encore « Oui mais si ça ne marche pas… » ? On a tous des gens comme ça autour de nous : famille, amis, collègues, etc. Même des inconnus avec lesquels vous parlez de vos projets vous diront probablement : « Ce n’est pas possible ».

maison de rapport pessimistes

Optimisme

Ainsi, certaines personnes sont des expertes pour envisager tous les pires scénarios qui pourraient arriver. Et elles vont sans doute vous les décrire dans les moindres détails. Jusqu’à ce que vous vous mettiez à pleurer. Et possiblement remettez votre pyjama et retournez manger des Doritos sur votre canapé. Ces personnes sont, pour ainsi dire, des pessimistes. Et contrairement aux apparences, elles sont utiles (dans une certaine mesure). Laissez-moi m’expliquer.

En tant qu’investisseur vous devez être optimiste. Vous avez surement des lunettes roses greffées sur vos yeux. Sinon, vous ne vous endetteriez pas sur 25 ans pour des murs en bétons et un toit en ardoise. Vous croyez fermement en l’avenir, en votre projet, en vous-même. Parfois trop. C’est là où ces personnes pessimistes, qui souvent veulent simplement vous protéger, peuvent vous aider.  Car vous devez rester réaliste. Et ces personnes pourraient justement voir des choses que vous ne voyez pas dans votre élan d’optimisme.

Confiance

Mais comme il s’agit de votre premier investissement, vous devez avoir une confiance inébranlable. Vous vous demandez probablement, « Mais Gwen, pourquoi faut-il une telle assurance pour mon premier investissement ? ». Parce que vous n’avez pas encore la confiance que procure l’expérience. En effet, c’est tout nouveau pour vous. Vous sortez de votre zone de confort pour la première fois !

Il y aura donc des moments où vous douterez. Vous vous poserez ainsi un tas de questions. Par exemple : « Est -ce que je me trompe ? Et s’il y a un vice caché ? Si je n’obtiens pas mon prêt ? Et si les locataires ne payent plus ? Si la maison tombe en ruine ? Est-ce que c’est pour moi ? Etc. ». Le problème, comme vous pouvez l’imaginer, c’est que si des pessimistes sont à proximité, vous êtes cuit.e. Car ils vont s’engouffrer dans votre doute et l’amplifier encore et encore. Votre optimisme et énergie finiront par fondre comme neige au soleil. Et vous retournerez finalement à vos vidéos de chat sur votre smartphone.

Donc mon conseil ici : prenez l’habitude, dès maintenant, de vous entourer de gens zens et optimistes comme vous. Ne parlez pas de votre premier projet aux personnes de votre entourage qui ne sont pas confiantes en l’avenir. Car elles démoliront allègrement votre rêve. Mieux vaut donc le garder pour vous.

Cependant, si vous avez des personnes qui sont zens autour de vous, partagez votre idée avec eux. Rappelez-vous : vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps. Alors prenez l’habitude d’être entouré.e d’optimistes!

2. Faites vos maths

L’immobilier rentable, c’est juste une question de maths.

En effet, pour trouver un bien rentable, vous devez calculer sa rentabilité. Logique, non ?

Durant ma recherche de biens, j’ai ainsi passé beaucoup de temps sur Excel à estimer les loyers, les coûts, les taxes, les travaux de chaque bien potentiel que je trouvais. Et cela me donnait confiance d’aller de l’avant ou pas.

Je ne sais pas si vous aimez les maths ou non, mais calculez, moi ça me relaxe (#grosgeek)

gros geek

C’est comme faire du sudoku ou des mots croisés ou bien lire un bon article comme celui-ci (Au fait, cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen). On ne pense à rien d’autres. On est dans la zone. Et dans l’immobilier, c’est indispensable de faire ses calculs. Parmi les habitudes zen qui feront de vous un acheteur confiant pour son premier investissement locatif, celle-ci est probablement la plus importante.

Peut-être vous vous dites: « Oulala, moi les maths, c’est pas mon truc. »

Je vous rassure tout de suite, les mathématiques immobilières sont simples. Vous savez additionner, soustraire ? Alors c’est tout bon ! Savoir où vous mettez les pieds, en calculant les rentrées et sorties d’argent futures de votre investissement immobilier, vous permet ainsi de voir un peu mieux où vous allez. Cela permet également de diminuer l’incertitude dans votre esprit de façon rationnelle, méthodique, cartésienne.

En effet, votre cerveau gauche, celui de la logique, se dit : « Tiens, les calculs sont plutôt bons sur ce bien là, nous allons le classer dans la catégorie bonne affaire ». Par conséquent, un de vos cerveaux est rassuré par les calculs que vous ferez quotidiennement en analysant les affaires qui se présentent à vous.

Mais retenez ceci : le cerveau gauche ne vous mènera nulle part. Il est juste bon à calculer et analyser. Pour être entièrement zen, vous devez aussi rassurer le cerveau droit, celui des émotions. Car c’est lui qui vous pousse à l’action.

3. Acceptez vos intuitions

Il y aura un moment dans votre aventure immobilière où les chiffres sont bons, l’investissement est rentable, mais vous allez continuer à chercher des justifications… Vous avez encore des peurs qui vous empêchent de franchir le pas.

Malheureusement, vous n’avez plus d’argument logiques. Votre cerveau gauche est déjà convaincu. Mais vous ne passez pas à l’action…

Pourquoi cela ? Et bien parce que votre cerveau droit n’est pas persuadé. Lui, il s’en fout de la logique mathématique. Il veut une justification liée à l’émotion, l’intuition, la perception… Et aussi irrationnel que cela puisse paraître, que vous le vouliez ou non, vous allez lui donner les justifications bizarres qu’il attend. Voilà ce qui s’est passé pour moi :

Ésotérisme et investissement locatif

Avec le recul (car tout ça se passe de façon inconsciente dans le feu de l’action), avant d’agir sur le bien en question, je me suis mis à chercher des justifications, parfois tirées par les cheveux. Pour me rassurer.

Je m’explique : à court d’arguments logiques face à l’incertitude, je me suis raccroché à mon intuition en cherchant des… comment dire… signes, qui confirmaient ma décision.

habitudes zen investissement locatif intuition

Laissez-moi vous poser une question et répondez honnêtement : N’avez-vous jamais jeté un œil à votre horoscope, au-cas-où ? Ou bien n’avez-vous pas des numéros fétiches, qui vous rassurent quand vous les voyez ? 

C’est là où je veux en venir : aussi étrange et illogique que cela puisse paraitre, ces choses viennent peser dans la balance au moment de passer à l’action ! Ainsi, au moment d’agir, votre intuition prend le relais de votre logique. C’est votre cerveau droit qui regarde les signes irrationnels et qui dit : « GO ! »

Par exemple, pour me rassurer, j’en suis arrivé à me dire que le numéro de la maison de rapport dans laquelle j’investissais était mon numéro fétiche. Le 8. Ce qui est un bon présage. Le nom de la rue a aussi une signifiance particulière pour moi. Un autre signe…

En bref, je me suis inventé des histoires pour justifier mon passage à l’acte et me donner confiance.  Les calculs restant des calculs estimatifs et probabilistes, ce ne sont pas eux qui vont vous faire passer à l’action. Par contre vos émotions, oui.

Émotions et actions

Je suis cartésien de nature mais, à un moment, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire : « Gwen, les numéros sont de bon augure. La rue est bonne. C’est surement un signe du destin, vas-y ».

Et seulement après avoir ajouté cette dimension irrationnelle dans ma prise de décision, j’ai pu passer à l’action.

D’un côté, mon cerveau droit était persuadé par des éléments purement affectifs qu’il a inventés. De l’autre, mon cerveau gauche était convaincu de la logique de ma décision via les calculs. Donc je me suis lancé. Même si cela m’a semblé bizarre de me raccrocher à mon intuition pour franchir le pas…

Ainsi, en tant qu’investisseur immobilier, il y a un moment où vous devez avancer et ne pas rester paralyser pas votre analyse. Prenez donc l’habitude de percevoir et d’accepter cette irrationalité temporaire mais nécessaire pour passer à l’action.

Conclusion sur les 3 habitudes zen pour votre premier investissement locatif

Votre premier investissement ne sera pas un long fleuve tranquille.

Au contraire, ce sera une incroyable aventure avec des montagnes russes, des moments forts et des frissons. Vous vous direz parfois : « Mais qu’est ce que je suis en train de faire ? »

Cependant, avec ces 3 habitudes zen :

  • vous entourez de gens optimistes,
  • faire quotidiennement vos calculs pour rassurer votre cerveau gauche (rationnel),
  • puis accepter vos intuitions pour calmer votre cerveau droit (irrationnel),

vous serez zen et confiant pour passer à l’action et réaliser votre premier investissement immobilier locatif avec succès.

habitudes zen

Et quand vous sortirez de chez le notaire, vous vous direz: « Je viens de prendre la meilleure décision de toute ma vie ».

Est-ce que vous voyez d’autres habitudes zen pour un premier investissement locatif?

  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Salut Gwen,

    Wahou ! j’ai adoré ton article ! Il est très lisible, bien écrit et enrichissant.
    Je suis d’accord avec toi sur tous les points et je trouve que le fait de prendre du bon coté des choses le fait que notre entourage puisse nous freiner positivement est très important.
    De même tes illustrations sont géniales !
    Merci pour cet article riche de bon sens !

    A bientôt !

    1. Merci Thomas pour ton commentaire !
      Tu m’as inspiré pour un nouvel article : Comment gérer son entourage lors de son premier investissement immobilier.
      A très bientôt 🙂 !

Laisser un commentaire

Fermer le menu