Comment investir dans l’immobilier sans détruire vos relations ?

  •  
  •  
  •  

 « C’est fini entre nous… » Qui n’a jamais entendu cette phrase au moins une fois dans sa vie ? Les raisons des ruptures sont nombreuses et variées : par exemple ennui, points de vues trop différents, projets personnels opposés, etc. Et l’immobilier peut en faire partie. Dès lors que vous décidez d’investir dans l’immobilier vous prenez des risques, des risques financiers, mais aussi des risques relationnels comme celui de détruire les relations existantes avec votre famille, collègues, amis. Heureusement, cet article vous présente des solutions efficaces pour garder de bonnes relations avec votre entourage quand vous investissez dans votre premier bien immobilier !

L’immobilier, c’est une affaire de famille.

Et ce depuis la nuit des temps. En effet, la grotte est un abri pour la tribu. Les vendeurs de résidences principales (RP) vous vendent le rêve de la belle maison pour famille heureuse avec barbecue, chien et enfants jouant dans le jardin. La maison est aussi le nid où sont construit les souvenirs de famille. Que vous donnerez probablement à vos enfants à votre décès (que je souhaite le plus tard possible).

En résumé, l’immobilier est au cœur de la vie familiale.

Il est donc tout à fait normal, quand vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif, que vos proches se sentent concernés. Pour le meilleur, comme pour le pire.

Pourquoi investir dans l’immobilier peut détruire vos relations ?

Nous l’avons vu précédemment dans cet article sur 3 habitudes zen pour votre premier investissement immobilier, celui-ci sera fort en émotion. En effet, Il y a des hauts, des bas, des moments de joie et des frissons. Car vous sortez de votre zone de confort pour la première fois. C’est nouveau, c’est inconnu. Et c’est pareil pour votre entourage s’ils n’ont jamais investi dans l’immobilier auparavant.

En effet, eux aussi sont en train de sortir de leur zone de confort, avec vous. Car (dans la grande majorité des cas) ils vous aiment et veulent vous protéger. Leur objectif est donc de vous faire rester bien au chaud dans votre zone de confort (et eux aussi par la même occasion).

Une sortie de groupe hors de la zone de confort

C’est comme si vous décidiez de sauter en parachute.

Votre entourage se comportera ainsi :

  • Une partie dira : « Vas-y, c’est super : Je l’ai déjà fait, c’est à faire au moins une fois dans sa vie ! »
  • Une autre dira : « Je ne l’ai jamais fait mais je pense que c’est pour toi, je te fais confiance. »
  • Une autre dira encore : « Quoi ? Surtout ne le fais pas. Tu vas t’écraser comme une crêpe ! »

Pas de problème avec les 2 premiers types de personnes dans votre entourage : en effet, ils vous soutiennent.

Le problème, c’est avec le 3ième type. C’est à dire les gens qui ont peur pour vous. Si vous leurs dites : « Non, j’y vais quand même », alors 2 cas de figures se présentent :

  • ils peuvent vous dire : « Ok alors oublie-moi définitivement » et couper les ponts.
  • Ou bien encore monter dans l’avion, supplier le pilote d’atterrir, se mettre en travers de la porte de l’avion pour vous empêcher de sauter à tout prix.

Dans ce cas, vous avez 2 options :

  • Soit vous renoncez et retournez à terre sans avoir sauter. Puis vous reprenez votre vie avec ce type de personne tranquillement comme si rien ne s’était passé.
  • Soit vous poussez cette personne hors de votre chemin (voire hors de l’avion dans le pire des cas).

C’est pareil avec votre investissement immobilier.

Pour le meilleur et pour le pire

Votre entourage sera affecté. Pour le meilleur, s’ils ont de l’expérience ou encore s’ils vous soutiennent.

Ou bien pour le pire s’ils ont trop peur de vous laisser sauter.

C‘est dans ce dernier cas où investir dans l’immobilier peut endommager et même détruire vos relations.

Vous voulez tellement investir au fond de votre cœur. Mais des personnes dans votre entourage essayent de vous en dissuader parce qu’elles ont peur pour vous. D’où un conflit entre vos rêves d’investir et votre environnement.

Mais est-il possible d’avoir le beurre et l’argent du beurre ? L’investissement immobilier sans les problèmes relationnels associés ? Peut-on investir dans l’immobilier sans détruire ses relations ?

Et bien oui avec les 3 solutions suivantes :

Solution 1 : Ne parlez jamais de votre projet à votre entourage si vous voulez investir dans l’immobilier sans détruire vos relations

Cette technique est celle du « Pour vivre heureux vivons cachés ».

Autrement dit, vous décidez qu’investir c’est votre problème personnel. Donc vous ne partagez rien avec personne. Pour ne pas donner de soucis et du stress aux personnes qui vous dissuaderaient de passer à l’action.

Avantages

  • Vous êtes le seul maître à bord. Et êtes donc libre de faire ce que vous voulez.
  • Aussi, personne ne vous fait de commentaires dissuasifs, moqueurs ou bien vous sape le moral.

Inconvénients

  • Vous n’avez aucun support. Vous êtes donc seul.
  • Vous devez garder le secret (pas toujours facile de justifier les visites de bien, les appels aux agents, etc. envers vos proches). Vous devez parfois même travailler la vérité (à éviter autant que possible).

Pour tout dire, cette solution radicale est envisageable si vous n’avez vraiment aucun support dans votre entourage. Par exemple dans un environnement hostile à tout changement et effrayé de sortir hors de sa zone de confort. Elle est également plus facile à mettre en place quand vous êtes jeune, sans partenaires et enfants.

Finalement, avec cette solution, investir dans l’immobilier sans détruire vos relations équivaut à cacher votre investissement à vos proches.

Solution 2 : Soyez totalement transparent avec votre entourage afin d’investir dans l’immobilier sans détruire vos relations

Cette solution pourrait être appelée : « Sharing is caring ». Partager c’est aimer. Vous êtes alors complètement ouvert avec votre entourage. Autrement dit, vous partagez tous les détails de votre projet avec vos proches.

Avantages

  • Vous communiquez vos envies, vos désirs, vos doutes et pouvez ainsi relâcher la pression.
  • Vous pouvez aussi avoir de nouvelles idées et conseils si votre entourage est réceptif.

Inconvénients

  • Vous prenez le risque d’avoir des personnes qui vont vous dissuader de passer à l’action, qui stresseront pour vous.
  • Vous devez également gérer plus de personnes dans votre projet immobilier. Rassurer à la fois les autres et vous-même.

Cette solution est idéale dans le cas d’un environnement complètement en votre faveur. Ce qui est rare. Mais peut exister.

Solution 3 : Utilisez un mix de la solution 1 et la solution 2 au cas par cas pour investir dans l’immobilier sans détruire vos relations

La troisième solution est celle que j’ai moi-même adoptée.

En effet, en utilisant ces 2 méthodes, au cas par cas selon les personnes qui vous entourent et l’avancement de votre projet, vous pouvez bénéficier des avantages de chacune sans leurs inconvénients.

Pour cela, il convient de réaliser ce qu’on appelle en gestion de projet une “Analyse des Parties”.

Mais qu’est ce que c’est que cette animal? C’est une technique qui vous permet de mettre toutes les chances de votre côté.

Prenez une feuille de papier puis écrivez le nom de toutes les personnes affectées par votre projet d’investissement. Déterminer ensuite ce qu’elles veulent et quels sont leurs intérêts.

Après, les parties peuvent être catégorisés comme suit :

  • Pas au courant
  • Résistant
  • Neutre
  • Supporteur
  • Leader

Par exemple, je savais que mes parents seraient des supporteurs. Ma femme serait probablement neutre. En ce qui concerne le reste de ma famille, j’ai choisi d’appliquer la solution 1. Et donc les maintenir dans la catégorie « pas au courant » jusqu’à l’achèvement du projet.

Avantages

  • Vous avez le contrôle. Car vous décidez avec qui vous partager l’information et quand.

Inconvénients

  • Contrôler l’information demande de la coordination et de la confiance avec les personnes « au courant ».

En appliquant cette solution hybride pour investir dans l’immobilier, vous évitez à la fois de détruire certaines relations. Qui, vous le savez, seraient affectées par votre projet d’investissement de manière négative. Et vous profitez également de l’optimisme des personnes de votre entourage qui vous soutiennent.

Vous me direz probablement: « Ok Gwen, mais tôt ou tard, mon entourage va bien se douter de quelque chose, non ? ».

Oui, mais ça reste vous qui décidez quand les informer. Si malgré tout, des personnes que vous ne souhaitez pas mettre dans la boucle de vos aventures immobilière découvrent que vous êtes en train d’investir, dites-leur simplement : « Je t’en parlerai quand ça sera fait ». Une fois que vous avez investi, vous pouvez en parler à qui vous voulez, quand vous voulez. Vous pouvez aussi laisser les personnes « au courant » le faire pour vous si vous leur en donner l’autorisation.

Rien n’est permanent, sauf le changement

Mais attention, les choses peuvent changer.

En effet, dans un projet rien n’est 100% fixé. Un supporteur de votre projet peut par exemple devenir un résistant au cours de celui-ci. Il faut donc réaliser et mettre à jour régulièrement votre analyse des parties. Puis s’adapter rapidement.

Prenons le cas d’un supporteur qui devient de plus en pus septique par rapport à votre projet. Il est de plus en plus pessimiste alors que la date de la signature approche. Vous devez donc agir : partager moins d’information avec lui. Car son doute va devenir le vôtre. Et ce de façon encore plus efficace qu’un résistant direct. Car vous lui avez fait confiance et avez accordé de l’importance à son point de vue. Et maintenant il change d’avis ! Il est ainsi temps de le transférer dans la catégorie « pas au courant ».

Mais les choses peuvent aussi changer dans l’autre sens ! Des personnes que vous pensiez hostile à votre idée d’investir peuvent par exemple se mettre à vous soutenir en l’apprenant.

Retenez donc que rien n’est fixe dans le temps : Peut-être que des relations qui auraient été détruites durant votre premier investissement immobilier, une fois devant le fait accompli de votre succès, supporteront votre prochain investissement !

Conclusion sur comment investir dans l’immobilier sans détruire vos relations

On ne choisit pas sa famille.

Mais on peut choisir ce qu’on partage avec eux.

Investir est un changement profond de votre personnalité. Car vous choisissez de devenir investisseur. Ce n’est pas un changement qui arrive par hasard…

Cela part d’abord de vous-même, et affecte en même temps tout votre entourage. Certains proches peuvent avoir peur pour vous (et aussi pour eux). En conséquence, ils tentent de vous empêcher de réaliser votre rêve.

Ce qui crée inévitablement des tensions entre vous et vos proches.

Votre envie d’investir dans l’immobilier peut détériorer voire même detruire vos relations. 

Heureusement, vous n’êtes pas obligé de tout partager avec tout le monde. Ainsi, en agissant sous le radar de certaines personnes de votre entourage, vous pouvez maintenir des relations cordiales avec elles. Et surtout éviter qu’elles n’aient peur pour vous. Au moins jusqu’à l’achèvement victorieux de votre premier investissement locatif.

 En ce qui concerne les personnes positives dans votre entourage, partagez au maximum votre projet avec elles. Car vous aurez probablement besoin de leur support pour franchir le pas.

Dans tous les cas, faites preuve d’intelligence émotionnelle. Gardez ainsi toujours un œil sur vos relations durant votre premier investissement immobilier rentable.

Rappelez-vous, l’immobilier, c’est une affaire de famille.

Et vous, quelle solution vous semble la meilleure pour investir dans l’immobilier sans détruire vos relations ?

  •  
  •  
  •  

This Post Has 2 Comments

  1. Hello Gwen,
    Merci pour cet article qui touche forcément tous les lecteurs.
    Je suis d’accord avec tes solutions énoncées.
    Il est important de ne pas parler de son projet à des personnes de son entourage qui ne comprendraient pas le sens de ce “risque démesuré” !
    Il faut avant tout rester sois même et réaliser ses rêves car finalement rien n’est impossible tant que la motivation est présente.
    A bientôt !

    1. Tout à fait d’accord Thomas: le risque de l’immobilier locatif est “dé-mesuré” pour les personnes qui ne cherchent pas à le mesurer.
      Trop peu de gens dans notre entourage vont se former, calculer, faire des tests.
      C’est plus facile de dire: “Ça ne marchera pas.”
      A nous de puiser dans les livres, les autres investisseurs et surtout nous-même, l’énergie pour investir.
      Et faire que ça marche !

Leave a Reply

Close Menu
×

Cart